Kagami Biraki 2018

Une tradition japonaise

Le kagami biraki, litt. "casser le mochi" (allusion au kagami mochi, gâteau de riz devenu solide), normalement célébré le 11 janvier, est dans la tradition japonaise une cérémonie d’accueil de la nouvelle année.
Anciennement, les guerriers se réunissaient pour nettoyer leurs armes et polir leurs armures.
La coutume du kagami biraki fut introduite au Kodokan de Jigoro Kano en 1884. Dans ce cadre-ci, elle célèbre la première pratique de l'année.
Aujourd’hui, de nombreux dojo dans le monde ont repris cette tradition, qui se déroule selon un même programme : vœux, présentation de kata, randori, remise de grades.

Une célébration actuelle

Dans cette tradition, la Fédération Française de Judo invite le monde des arts martiaux à célébrer cette fête à l’Institut du Judo. Un moment d’exception entouré par les plus grands judoka français. 

A cette occasion, la FFAAA Aïkibudo a présenté devant les quelques milliers de spectateurs et experts une démonstration d’Aïkibudo et de Katori Shinto Ryu, menée par Xavier FLEURY Sensei.
Félicitations à tous les démonstrateurs et aux participants de l'ASPP !
Bonne humeur au rendez-vous !

L'occasion de rencontrer des pratiquants d'autres disciplines

Retrouvez des photos sur la page Facebook de la FFAA


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Stage National IdF, 10 et 11 mars 2018

Dimanche 17 décembre, stage réservé aux Kyu